Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Juin 2011: Dora Latiri s'envole pour sa Tunisie natale. Ce « carnet photographique » témoigne de la violence émotionnelle de ce retour : c'est une explosion, telle un bouquet de feu d'artifice. Les lieux revisités, les rencontres font surgir en elle des réminiscences si fortes qu'il lui faut convoquer tous les Latiri Un amour de tnsupports d'expression, les photos surtout, ourlées par l'écriture entre les langues, française, anglaise, arabe et même les sms. La promesse de Mahmoud Darwich, poète palestinien, illumine ces quelques feuillets : "un autre jour viendra, féminin... personne n'aura plus de désir pour le suicide ou le départ".

« Je suis revenue vers tn et l'amour de tn (…). Celle qui est partie, celui qui est resté, comme si la Révolution allait permettre un recommencement au point de départ ». Dans le cœur de celle qui s'est exilée à Londres « pour fuir une histoire qui se passait mal », l'amour pour son pays se confond avec un ancien amour d'adolescence… Un verre à thé, une bouteille en plastique entre deux rochers, quelques mots sur le tee-shirt d'une gamine et D. Latiri revit la mort du père ou ses années de lycée. L'œil de son appareil mitraille, comme une provocation, le regard des hommes.

Mais dans cette Tunisie où la presse "reborn" découvre quelque liberté d'expression, l'auteur peine à trouver ses repères. Dans les ruines du commissariat incendié couvert de graffitis squattent les « harragas », les « brûleurs » de frontières, clandestins en soif d'Europe... Et rares sont encore les croisiéristes en ce début d'été. Aïda de son deuxième prénom —« celle qui revient »—, D. Latiri chante : sa terre mère vient d'accoucher, l'espoir post-révolutionnaire prend son essor avec les hirondelles de la photo incipit, non sans quelques craintes...

L'auteur évoque surtout "sa" Tunisie de naguère et semble jeter ces feuillets, lourds de poésie nostalgique, comme une bouteille à la mer.

Dora LATIRI. Un amour de tn. Éditions elyzad, Tunis, 2013, 113 pages.

 

Tag(s) : #MONDE ARABE, #TUNISIE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :