Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

• Un point de départ de la réflexion sur les représentations cartographiques ? Peut-être n'est-il pas inutile de reprendre quelques révisions sur les différents types de projections cartographiques.

La projection de Peters, souvent utilisée pour valoriser l'espace tropical, le Sud plutôt que le Nord.

La projection Eckert (planisphère muet) qui sera utilisée dans cette première question pour montrer (par exemple) les inégalités de développement (cf. IDH 2001…)

La projection Briesemeister (planisphère muet) qui sera utilisée dans les questions sur la Mondialisation, par exemple on peut figurer les flux commerciaux USA-CHINE tout en conservant l'Union européenne à peu près au centre de la carte. Autre fond de carte.

La projection polaire en étoile, plus rare (centrée ici sur le pôle Nord), qui est utilise pour représenter la "Guerre froide"..

On évitera le plus possible le planisphère version Mercator où le Groenland est plus vaste que l'Inde... [NB. La projection Mercator est conservée pour les cartes marines car elle conserve les angles, pas les surfaces…] Néanmoins des planisphère utilisant la projection de Mercator (= cylindrique) ont pu être innovantes, telle cette carte de 1844 où l'océan Pacifique est en position centrale.

En effet on est trop habitués aux cartes centrées sur l'Europe et le méridien de Greenwich (conséquence de la domination britannique au XIXe siècle, il supplanta pour nous le méridien de Paris). Chacun peut se mettre au centre du monde. Les Australiens ont aussi pensé à placer l'hémisphère Sud en haut et l'hémisphère Nord en bas. 

 Vu-d-Australie--mini-.jpg

Pour voir une version pdf de plus grande dimension : cliquer sur la carte du monde vu d'Australie. Veillez quand même à ne pas voir le monde à l'envers — ni le monde ni l'Europe !....

Lectures géopolitiques

La lecture selon les Trois mondes (à l'Ouest pays capitalistes, à l'Est pays communistes, au Sud le Tiers-Monde) date de la Guerre froide. En France elle remonte à 1952 (un article du démographe Alfred Sauvy). Elle n'a plus lieu d'être depuis la fin du siècle dernier. Même l'opposition Nord-Sud, fréquente depuis les années 1970, est aujourd'hui d'un d'intérêt réduit.

La carte de la liberté de la presse, établie d'après les données de l'ONG "Reporters sans frontière", est sans doute plus éclairante.

La carte de Transparency International. La corruption dans le monde, 2012. La brochure à télécharger donne le classement des 176 pays repertoriés. On notera que plusieurs paradis fiscaux sont mieux classés que certains pays développés et démocratiques... Curieux, non ?

• Lectures démographiques et sociales

Depuis l'existence du PNUD, la carte de l'IDH est un outil à privilégier pour montrer les inégalités de développement ; elle n'est pas purement économique (prise en compte de la scolarisation, de l'espérance de vie). Un exercice possible serait de rechercher l'évolution entre 1997 et 2011 à l'aide du Tableau de l'IDH pour 2011 fourni par le PNUD. 

Puisque l'IDH est en partie fondé sur la santé (espérance de vie à la naissance) pourquoi ne pas le confronter à l'ISF (indice synthétique de fécondité)? Voici la carte de l'ISF dans le monde en 1997.

La santé? Le Monde a publié (30 mai 2014) une carte des taux d'obésité dans le monde, en deux parties, hommes et femmes.

• Lectures économiques

La consommation d'énergie par habitant est tentante : mais elle indiquera aussi le gaspillage... Une carte de l'intensité énergétique (combien d'énergie pour une unité de PIB ?) montre que les économies les plus performantes réduisent leur consommation, ce n'est pas encore le cas de la Chine, de la Russie.

Lectures culturelles

Les manuels présentent des cartes des aires culturelles dans le monde, elles sont largement calquées sur les traditions et pratiques religieuses. Attention, le monde est plein de minorités, religieuses, ethniques, linguistiques. La thématique du "choc des civilisations" —version moderne de l'affrontement des religions encouragé par les fanatiques de tous bords— est (hélas) très répandue. Parfois, rien n'indique mieux la complexité qu'une carte des minorités. Exemples : populations tibétaines hors du Tibet proprement dit (Qinghai), ethnies africaines comparées aux frontières des Etats issus de la décolonisation, minorités du Caucase... Et toutes les diasporas (chinoise, juive, etc).

Lectures environnementales

La disponibilité en eau douce par an et par habitant montre de grandes disparités qui ne correspondent que partiellement au niveau de développement des pays. C'est un problème qui ne se limite pas aux pays pauvres du Sahel ! Les nappes phréatiques alimentant presque toutes les villes chinoises sont gravement polluées. L'agriculture des EU a été sévérement touchée par la sécheresse en 2012 — effet ou non du "changement climatique" — entraînant une très forte chute des productions, ce qui a perturbé les marchés (maïs, blé...)

On s'intéressera aussi à la pollution. Pour l'ex-URSS, la première carte générale date seulement de 1990 (conséquence de Tchernobyl et de la "glasnost"). La Chine première consommatrice mondiale d'énergie est aussi premier pollueur (CO 2), désormais devant les Etats-Unis. 

 

 

———————————————————————————————————