Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le projet européen : cartes 

 

La carte des élargissements successifs de la Communauté puis de l'Union Européenne. À compléter par une interprétation Centre-Périphérie de l'UE qui reprend les élargissements.

 

Le projet européen : textes 

 

10 juin 1979. Premières élections du Parlement européen au suffrage universel. La construction européenne devient un enjeu nouveau et sensible dans le débat d'idées. 

 Pour : le "Manifeste du CIEL" (Comité des intellectuels pour l'Europe des libertés). Avec Eugène Ionesco parmi ses promoteurs. En janvier 1978, des libéraux anticommunistes créent ce comité au ton très antitotalitaire, c'est suivi de la création de la revue Commentaire en mars 1978. Le CIEL publiera en juillet 1981 un appel contre la présence des communistes au gouvernement nommé par le président Mitterrand. Publié dans Le Monde du 1er juin.

Contre : "Sortir de l'Europe pour sortir de la crise". L'appel anti-européen est signé de nombreuses personnalités de gauche comme Pierre Vidal-Naquet. Publié dans Le Monde du 20 mai 1979 (Extraits).

      -------------

Le projet européen : caricatures

 

D'abord il s'agissait de tourner définitivement la page de la guerre : ainsi l'Europe c'est la paix.

Europe égale Paix. La caricature montre le vote d'un couple de jeunes Européens sous les yeux des fantômes des guerres du passé (Austerlitz, Verdun, Sedan…)

— L'Europe Unie ? Le parapluie européen. Quelques années d'avance sur la réalité !

Le danger allemand est-il écarté ? (Un point de vue méfiant venu de l'Est : inscriptions en russe sur les portes). L'Allemagne, en uniforme et casquée, veut entrer dans l'OTAN (cela se fait en 1955) et la GB veut entrer dans le Marché Commun.

 

En ces temps de Guerre Froide, l'Europe cherche à ne pas être écrasée par l'un ou l'autre bloc.

Entre les Blocs. Eviter l'écrasement. Dessin signé Delage. 

L' Europe écrasée par l' Oncle Sam ... C'est l'avis de Moscou. 

 

1952 voit la création de la CECA. Epoque où l'on peut situer la puissance économique là où est l'industrie lourde fondée sur le charbon et l'acier. Carte de manuel

 

Il s'agit d'abord de la Petite Europe, à Six. Le "Marché Commun" disait-on.

— Affiche de propagande "pour un avenir meilleur…".

— Une Europe cimentée par le Plan Marshall.

— Le navire Europe du Plan Marshall. Dessin de R. Dirksen pour le "European Recovery Programme".

 

De Gaulle arrivant au pouvoir en France après le traité de Rome, les projets s'en trouveront-ils remis en question ?

De Gaulle et le "volapük". Sur la carte de "l'Europe intégrée à la France" (le mot intégration renvoie à un discours sur la question algérienne en 1959), qui de projection gaullienne, on distingue le "domaine du quarteron" (des généraux rebelles de 1961 s'étant un moment repliés en Espagne), l"île de la foucade" (ah ! ces Anglais !), le "volapük" (c'est l'Allemagne coupée en deux républiques), et plus à l'Est le "tracassin" c'est l'URSS (c'est aussi un ouvrage humoristique de Pierre Daninos…). De Gaulle et Pompidou font bien sûr penser à Don Quichotte et Sancho Pansa. Le général montre quelque chose du doigt à l'Ouest, les Etats-Unis sans doute... 

Mon cher Pompidou. C'est la liste ("trop courte…") des "Conditions d'entrée de la GB dans le Marché Commun". On y retrouve toutes les récriminations habituelles contre la GB… revues et corrigées par le dessinateur britannique Cummings, ainsi que de l'ironie contre De Gaulle... Le général (à deux étoiles) : De Gaulle surdimensionné ("Double Mètre") et donc Pompidou tout petit, perché sur l'épaule d'un géant — noter ses sourcils.

1. Fin de l'entente de la GB avec les USA

2. Adopter la position du Vietcong contre L.B. Johnson

3. Abandon du Commonwealth

4. Substitution du Franc à la Livre.

5. Abolition de l'anglais et parler uniquement français.

6. Conduite à droite.

7. Eriger 5000 statues de De Gaulle.

8. Démolition de la colonne de Nelson (le vainqueur à Trafalgar !)

9. Faire de Waterloo Station la "gare Jeanne d'Arc" .

10. Lire et relire les pensées du général De Gaulle.

11. Adopter le système téléphonique français (C'est l'époque du 22 à Asnières…)

12. Payer des impôts au ministère français des finances (alors : rue de Rivoli, pas Bercy)

13. Remplacer l'Union Jack par les Trois couleurs.

14. Payer une compension pour la bataille d'Azincourt (En 1415, les archers anglais furent vainqueur sdes chevaliers français et de nos arbalétriers).

En revanche, devenu Président, Pompidou choisit en 1972 l'élargissement et l'entrée du Royaume-Uni dans la CEE, etc.

 

De Gaulle et Adenauer. Plus tard Giscard et Schmidt. Le président français et le chancelier allemand voient arriver les problèmes britanniques : le Premier Ministre Harold Wilson, suivi de l'IRA (masquée), des TUC (syndicats) et d'une vieille monnaie rongée par l'inflation.

Plus tard encore Mitterrand et Kohl... La construction européenne a généralement été dopée par le bon fonctionnement de l'axe Paris-Bonn puis Paris-Berlin. 

 

L'Europe nouvelle est souvent critiquée pour être un chantier trop compliqué ou le triomphe de la technocratie.

Les technocrates ... Dessin de Plantu, 27 octobre 1992. Contexte de Maastricht. 

La ronde des technocrates. 

Europe en chantier. Certains pays adhéreront bien plus tard (ex. Suède) ou jamais (Norvège, dont les électeurs ont deux fois refusé de faire partie de la CEE puis UE — mais pas des Acords de Schengen.

 

Même si Winston Churchill a rapidement pris position pour la construction européenne, l'Angleterre paraît au moins méfiante ; l'entrée de l'Angleterre (Royaume-Uni !) va-t-elle menacer le projet ? Plus tard Londres conteste les mécanismes internes — avant de refuser l'euro... ou encore ces jours-ci, en 2012, de chercher à empêcher l'accord sur le contrôle des banques.

Entrée de Britannia ... L'Europe comme un supermarché. "Koopjes" = bonnes affaires (le dessinateur est néerlandais). Britannia est une grosse dame accompagnée du Canada, de la Nelle Zélande, de l'AUstralie, du Kenya, et d'une foule de petites îles où flotte l'Union Jack : Sainte-Hélène, Bermudes,  Pitcairn, Bahamas, Tonga… Leurs tenues ne sont pas flatteuses... Sur la gauche, un personnage très grand (De Gaulle ???) ne veut pas voir ça et se cache les yeux de la main ! Spaak et DePous sont également surpris. Le célèbre homme politique belge Paul-Henri Spaak a été président de la CECA en 1952-54, puis négociateur du traité de Rome signé en mars 1957, ensuite il sera secrétaire général de l'OTAN en 1957-61. Jan DePous est un homme politique néerlandais.

I want my money back - dira Mrs Thatcher... C'est en 1979 que Londres exigea des contreparties pour l'acceptation de la politique agricole commune. Les fameuses "montagne de beurre" et autres excédents de lait… Ici, dans  ce dessin de Plantu, nous sommes en 1986-88 : Mitterrand et Chirac, c'est le gouvernement de la première cohabitation. Helmut Kohl à côté du président français. 

Avec le traité de Maastricht (1992) , avec la création de l'Euro (€ entré en usage au 1/1/2002), avec le référendum de 2005 (…) les adversaires de l'Europe ne désarment pas. 

— Affiche de Jean Effel pour le PCF "Non à l'Europe des financiers". Le PCF a été opposé dès l'origine au Marché Commun.