Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Patti Smith et Robert Mapplethorpe se sont découverts en 1967. L'un et l'autre étaient nés en 1946. just-kids.jpeg"Just Kids" évoque leur rencontre, leur liaison, et pour finir leur amitié. Ce livre est une clé pour découvrir le New York culturel et "underground" des années 1960-80, tout en croisant Andy Warhol et ses admirateurs, et de nombreux artistes dans tous les domaines. Pour la chanteuse, c'est la première étape de sa carrière avec l'album "Horses".

• Elle évoque de façon suggestive sa vie avec Robert Mapplethorpe ainsi qu'avec d'autres artistes, particulièrement des musiciens. Ils habitent un certain temps au Chelsea Hotel, — « la chambre 1017 était connue pour être la plus petite de l'hôtel…» — partageant ainsi l'adresse d'une foule d'artistes new-yorkais qu'ils fréquentent et qui souvent les aident tant sur le plan matériel que psychologique. L'intérêt majeur du livre est bien sûr de suivre intégralement la carrière de Robert Mapplethorpe, initialement acquis aux techniques mixtes (dessins, collages…) et qui est devenu un photographe célèbre et controversé, apôtre du Polaroid puis du Hasselblad. Patti Smith lui sert parfois de modèle : plusieurs clichés sont reproduits dans le volume. L'art photographique finit par permettre à Robert de devenir à quarante ans un homme riche après avoir vécu quasiment sans ressources. Mais c'est alors un homme malade. Robert meurt du sida en 1989. La maladie fait des ravages parmi ses proches. Patti Smith évoque avec doigté et simplicité ce sujet.

• Autre axe de lecture : Patti Smith elle-même, avec sa passion centrale pour la poésie jusqu'à se rendre à Charleville sur la tombe d'Arthur Rimbaud. Certains lui suggèrent d'écrire pour des chanteurs de rock. Interprété par Bruce Springsteen "Because the night" devint ainsi en 1978 un tube et Robert fut fier de ce succès. « Patti, a-t-il fait d'une voix traînante, t'es devenue célèbre avant moi.» Lire "Just kids" passionnera les amateurs de rock et les curieux des coulisses de l'art. Chacun y respirera aussi "l'air du temps"!

Patti SMITH  -  Just Kids  - Traduit par Héloïse Esquié, Denoël, 2010. Folio, 2012, 375 pages.

 

Tag(s) : #LITTERATURE ETATS-UNIS