Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journaliste indépendante née en Egypte, Nadia Khouri-Dagher travaille depuis une trentaine d'années dans le monde arabe. Cet essai permet de mieux connaître l'ampleur de la résistance Khouri-Dagner.jpgà l'intégrisme islamique dans les trois pays du Maghreb, résistance initiée par "les nouveaux penseurs de l'islam".

 

Intellectuels, journalistes, romanciers, tous multilingues, ils publient, en France et dans quelques maisons d'édition du Maghreb, articles et livres rédigés en langue française – signe d'opposition à la promotion islamiste de l'arabe ; ils organisent des colloques – comme à Casablanca en 2005. Grâce à Internet et à la diaspora musulmane, ces penseurs ont développé des réseaux internationaux : leur lectorat est devenu mondial. Dans les pays du Maghreb, leur mouvement touche autant les milieux éduqués que les classes populaires analphabètes grâce à l'engagement de nombreuses associations créées par des femmes, premières victimes de l'obscurantisme. On ne parle guère en France de ce courant d'opposition ; or, selon Nadia Khouri, c'est une erreur de croire à un "retour à la tradition" dans les pays maghrébins, même si la puissance de l'intégrisme islamique est considérable.


Car la conception rétrograde de la religion, la lecture littérale du Coran, importée d'Iran, du Pakistan et d'Arabie saoudite, reste étrangère à la tradition maghrébine de l'islam tolérant et plonge les trois pays dans une lourde régression. En arabisant l'enseignement depuis les années 1970, la politique éducative des états arabes a permis aux intégristes d'infiltrer les écoles et les lycées. S'y ajoutent la pauvreté croissante des populations et le manque d'aide sociale. Surtout les trois gouvernements ont cessé de combattre l'islamisme : il leur permet d'asseoir facilement leur légitimité. Son pouvoir économique s'accroît : les islamistes aident financièrement les petits commerçants, créent écoles et centres sociaux ; omniprésent sur les chaînes satellitaires, leur discours se diffuse aussi dans les villages ; ils inondent les souks de toutes les villes arabes de livres et cassettes islamistes à bas prix, de vêtements austères peu coûteux. Comme les prédicateurs évangélistes américains, ils donnent des repères à ceux qui n'en ont plus en promettant le paradis aux plus déshérités.


Mais la foi ne progresse pas pour autant ; la multiplication des femmes voilées n'en est en rien une preuve : selon Nadia Khouri, l'Occident se trompe en y voyant un signe d'oppression. Au Maghreb, la majorité des femmes qui porte le hijab n'est pas islamiste ; une militante anti-intégrisme se voile autant qu'une villageoise : pour éviter le harcèlement constant des hommes dans la culture méditerranéenne, pour marquer son opposition au gouvernement autoritaire, pour être une citadine moderne, une adolescente à la mode... mais aussi, sous la pression des Frères musulmans qui aident financièrement l'époux artisan.


Malgré tout, la journaliste témoigne que les pays du Maghreb construisent bien leur modernité, au-delà des produits de consommation importés d'occident : l'État marocain a réformé le code de la famille ; en Algérie la lapidation est interdite et on remet en cause la charia. De même, on revendique la laïcité musulmane, qui n'est pas l'athéïsme mais la tolérance de l'islam traditionnel : on ne condamne pas qui ne fait pas Ramadan. Certes, l'anti-islamisme progresse plus difficilement en Algérie : la misère économique et culturelle pousse la majorité à croire les discours intégristes ; les jeunes algériens également, par repli identitaire et défi à l'Occident. Grâce aux livres, aux journaux, à Internet, en développant des stratégies de micro-crédit, le mouvement des nouveaux penseurs de l'Islam fait son chemin au Maghreb.


Pour Nadia Khouri, le choc des civilisations n'est nullement entre Orient et Occident, mais entre l'intégrisme intransigeant et l'islam traditionnel tolérant. Une mine d'informations. À lire d'urgence quand l'actualité massacre le vrai visage de l'islam.

 

Nadia KHOURI-DAGHER

L'Islam moderne. Des musulmans contre l'intégrisme.

Hugo & Cie. 2009, 254 pages.

 

 

 

 

Tag(s) : #MONDE ARABE