Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LaMecque-copie-1.jpg 

L'Institut du Monde Arabe accueille depuis la fin octobre 2009 et jusqu'au 14 mars 2010 cinq cents objets de la collection Khalili. Il ne s'agit pas d'un prince arabe des mille et une nuits mais d'un Iranien qui s'est installé à Londres et qui a utilisé sa fortune de commerçant pour constituer cet extraordinaire don du Ciel qu'il faut absolument se précipiter voir, même le mardi (compter deux heures pour une visite un peu attentive) et qu'un imposant catalogue  permettra de se remémorer.

Coran
Le visiteur est d'abord accueilli à la Mecque et par de multiples éditions du Coran, mais il ne faut pas imaginer que cette exposition se limite au domaine religieux ; elle s'intitule judicieusement "Arts de l'Islam" et outre la calligraphie et les tapisseries, elle s'étend magnifiquement aux arts plastiques, aux miniatures illustrant toutes sortes de manuscrits, à de nombreux objets d'art provenant de l'ensemble du monde musulman, avec une forte proportion d'objets venant de l'Inde et de la Perse.

Les souverains de la dynastie moghole, de Babour à Aurengzeb, posent ici avec leur ancêtre Tamerlan (Timur) au milieu d'eux. Cette production (gouache et or sur papier) vient de l'Inde moghole du début du XVIIIe siècle.
 

Moghols

 

 

Jonas et la baleine ! Cette composition sur papier (encre, or et argent, aquarelle et gouache) est une page du Jâmi al-tawarikh ("le Compilateur de l'histoire" ou "Histoire universelle") de Rashid al-Din. Elle provient de Tabriz et est datée  de 714 de l'Hégire soit de 1314-5.
 

 

 

Jonas



Pour garder cette thématique biblique, voici Jacob avec trois de ses fils et ses deux épouses Léa et Rachel, provenant de la même "Histoire universelle" de Rashid al-Din.
 

Jacob

 

Enfin, encore plus stupéfiantes peut-être sont les illustrations du "Shah namah" dit Houghton (Encre or et gouache sur papier). Sur l'une d'elles, l'artiste a figuré "Rustam, aidé de son cheval Rakhsh, qui tue un dragon". Origine ? Toujours cette ville de Tabriz des années 1520. Gros plan sur le dragon !


 

          Dragon

 

L'exposition n'oublie pas la vie quotidienne, avec cet aquamanile en forme d'éléphant provenant de la Syrie des XII ou XIIIe siècle — l'époque de Saladin (Salah al-Din Yusuf).


                                  Aquamanile.jpg

 

 

 

Les bijoux ne sont pas oubliés. Voici des pendentifs en forme d'aigle aux ailes déployées, provenant de l'Inde moghole : or, rubis, émeraudes, saphirs ! La richesse des pierres précieuses est à la mesure de l'éclat de cette civilisation

 

 

 

Pendentifs.jpg
 

 

Une merveille. Tout simplement une merveille…

 

Khalili-IMA
Le catalogue de l'exposition

 

 

Tag(s) : #BEAUX ARTS, #ISLAM, #MONDE ARABE