Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




Fruit de nouvelles recherches, une addition de "miroirs" principalement de la période dite "Belle Epoque", avec domination des thèmes "femme à la toilette" ou "nu au miroir".

Pour commencer, ce petit format de Hans von Aachen est une œuvre sur cuivre de 25 cm sur 20. Né à Cologne en 1552, cet artiste que l'on qualifie de "maniériste" travailla quatorze ans en Italie. Après être revenu en Allemagne en 1587, il fut choisi en 1596 comme peintre de cour à Prague auprès de l'empereur Rudolf IV puis de Mathias. Il y est mort en 1615.


Aachen, 1596, Couple, Kunst Historisches Museum, Wien

Nous faisons un saut de trois siècles pour rejoindre les œuvres qui suivent. On se retrouve à la "Belle Epoque" pour l'essentiel…

J
acques-Émile BLANCHE, Jeune fille devant la psyché, 1889

Fils du Dr Blanche, ami des artistes impressionnistes, Jacques-Émile Blanche fut le peintre de nombreuses personnalités des arts et lettres. La jeune fille représentée ici serait Lucie Esnault. La toile est intéressante par sa composition. D'une part, son regard est tourné vers nous, non vers la psyché. D'autre part, le visage qui nous regarde et son reflet dans le miroir sont fortement éloignés au lieu de la proximité plus habituelle.


Edgar Degas, Femme se peignant, 1883, galerie Simon Norton (E.U.)

Auguste RENOIR, Gabrielle tenant un miroir et portrait de Coco, 1905.

Félix VALLOTTON, Madame Vallotton, 1899
Kunsthaus Zurich

Contrairement au schéma le plus fréquent, le regard du modèle ne se dirige pas vers le miroir mais vers un objet posé sur la table, sans doute une bouteille de parfum.

Voici quatre portraits en pied, très sérieux, très conformes à une certaine peinture "bourgeoise" de la Belle Époque :

CHASE W. 1883

Une autre œuvre du même W. CHASE

Julian Alden WEIR, Femme au miroir, 1896, Musée Rhode Island


LEMMEN, Portrait de Mme Georges Lemmen, 1902

Toujours à la Belle Époque, mais en quittant l'intérieur bourgeois pour une maison close que fréquente Henri de Toulouse-Lautrec. Le miroir (psyché) dévoile un modèle anonyme.

Toulouse-Lautrec, Nu devant un miroir, 1897


Ensuite deux compositions similaires et quasiment de même date. La première œuvre, celle de R.E. Miller, a l'originalité toute relative de présenter deux miroirs. Comme dans l'œuvre suivante de Théo van Rysselberghe, la composition qui permet de mettre en valeur le modèle de face et de dos (solution déjà notée dans une partie consacrée à Ingres !)


Richard Edward MILLER, La robe chinoise, 1909


William McGregor PAXTON, Girl combing her hair, 1909

Théo Van RYSSELBERGHE, Femme au miroir, 1907


Lovis CORINTH, Portrait de Charlotte, 1912


Jean Metzinger, Nu devant un miroir, 1912


Henri MATISSE, Miroir, ca.1919

Après une série que caractérisent des miroirs verticaux, ce nu de Pascin tire une grande partie de son originalité du fait que le miroir est oblique, comme posé de travers sur un canapé, sans compter que le modèle ne se tient pas droit non plus… Vertige de l'amour ?

Jules PASCIN (1885-1930)
Femme au miroir

Né en Bulgarie et de son véritable nom Julius Mordecaï Pincas, cet artiste né dans une famille aisée, travailla à Vienne et Munich avant de s'installer en France en 1905. Il change alors son nom car son activité n'est pas du goût de sa famille. Il vit à Montmartre et Montparnasse mais expose à Berlin en 1907 comme à Paris. La guerre mondiale le voit partir pour les États-Unis et il prend la nationalité américaine. Il vend plusieurs œuvres au célèbre collectionneur Barnes et passe à Paris l'essentiel des années 1925-1930. Il a exposé au MOMA peu avant de mettre fin à ses jours.

Miroirs d'aujourd'hui

J'aimerais placer ici des "miroirs" provenant de la création contemporaine. En cliquant sur l'image vous vous rendrez pour commencer sur le site de Tatieva et de ses demoiselles au graphisme irrésistible…

Reflets.jpeg
Tatieva, "Reflets"

à suivre…
• À consulter aussi :

Miroir convexe ? Miroir sphérique ? Un regard de physicien à consulter sur le blog "pcsi-unautreregard"

— Un article d'Evelyne Frankignoul sur le thème "La Femme et le Miroir" (2002).

—————————————————————————————————————————————
Pour terminer (provisoirement) : une touche d'humour planturesque…





Tag(s) : #MIROIRS