Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
Cet écrivain du Kérala (sud de l'Inde) a vécu de 1910 à 1994 et commencé à écrire peu avant Basheer.jpegl'Indépendance. Cinq nouvelles à l'écriture classique, "Les Murs et autres histoires (d'amour)", éclairent la manière de l'auteur dans les années 40-60. Chaque texte met en scène une femme et un narrateur.

La plus longue, " Les Murs ", évoque une histoire d'amour qui naît entre deux prisonniers de part et d'autre du mur qui sépare les hommes et les femmes. Narayani est l'une des 87 femmes. Le prisonnier Basheer se retrouve momentanément seul prisonnier de la section des politiques. Le mur est haut. Ils ne se voient pas. Ils projettent de se rencontrer à l'infirmerie.

" L'Anneau d'or " raconte un pari sur le sexe de l'enfant à naître. La mère a hérité d'un anneau d'or à la longue histoire. Le père est musulman. Les autres parieurs sont hindous.

" La Lettre d'amour"  est écrite par le locataire Keshavan Nayer à l'intention de la jeune Saramma, fille du propriétaire. Elle ne semble pas le prendre au sérieux. Mais sait-on jamais ?

Dans " Cherchez le diable ", le narrateur va prendre congé de Narasimha le professeur de hindi. Il ne rencontre qu'une jeune fille baillonnée, nue et tachée de sang.

Dans " la lumière bleue ", le narrateur s'installe dans une maison où jadis la belle Bargavi s'est jetée dans le puits par désespoir amoureux.

 
Vaikom Muhammad BASHEER
"Les Murs" et autres histoires (d'amour)
Traduit du malayalam par Dominique Vitalyos
ZULMA, 2007, 183 p.

 
Tag(s) : #MONDE INDIEN