Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

À part celles de la chapelle Sixtine au Vatican, les fresques sont moins populaires que les tableaux, sur bois ou sur toile, qui trônent dans nos grands musées. Pourtant elles méritent notre attention, en raison de leur technique qui a dépéri depuis le XVIIè siècle, en raison de leur intérêt historique (invention du paysage par exemple), en raison aussi de leurs qualités esthétiques.

La fresque a été surtout pratiquée en Italie entre 1300 et 1550. C'est donc essentiel pour comprendre la Renaissance. Particulièrement en Toscane où les fresques abondent : Florence bien sûr (fresques du Palazzo Vecchio, fresques de plusieurs églises et couvents), Sienne (Palazzo Vecchio, Baptistère), San Gimignano (duomo et église S. Agostino), Pise (Triomphe de la Mort au Campo santo, sauvé de l'incendie de 1944), Arezzo (fresques de Piero della Francesca d'après le texte de Jacques de Voragine sur la Vraie Croix), Monte Oliveto Maggiore (fresques de Sodoma) etc.

En voici quelques exemples :

Fra Angelico. L'Annonciation. 1442. - Couvent de San Marco, Florence.
Le condottiere Guidoriccio da Fogliano - Attribué à Simone Martini
Sienne, Palazzo Publico (Museo civico), 1328

Pise, Campo santo, Le triomphe de la mort, vers 1350.

Benozo Gozzoli, Fresque de la vie de saint Augustin, 1465, San Gimignano.

Sodoma, 1502. Comment Florent envoie de mauvaises femmes au monastère
Monte Oliveto Maggiore

Ce modeste aperçu n'avait pour seule ambition qu'attirer votre attention sur les fresques. En espérant que vous voudrez en savoir plus …

LA ROUTE DES FRESQUES
*******************************************************************
Et aussi, la Vie du Christ de Gaudenzio Ferrari (1513)
en haute définition à zoomer : 
cliquer ici
Tag(s) : #BEAUX ARTS, #FRESQUES, #TOSCANE