Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'idée de "saga industrielle" attire habituellement le lecteur français vers le Nord, vers Lyon, la Lorraine ou simplement la région parisienne. Pourtant c'est plus au sud que nous emmène le journaliste Philippe Ollivier — par ailleurs auteur de Eoliennes, quand le vent nous éclaire, [Privat, Toulouse, 2006.]  En effet en parcourant la région Languedoc-Roussillon il permet au lecteur de retrouver l'histoire de plusieurs entreprises connues pour des biens de consommation depuis un siècle et demi.

 

De brefs chapitres informés et illustrés font ainsi retrouver l'histoire des créateurs d'entreprises, des produits et des marques : le papier à cigarettes "Job" ou "Le Nil", le café "Jacques Vabre", la poupée "Bella", les slips "Éminence", le chocolat "Cemoi", l'apéritif "Byrrh", les anchois "Roque", le vin rosé "Listel", l'eau minérale "Perrier", les conserves de cassoulet "Spanghero", le réglisse "Zan", et la liste n'est pas close.

 

L'intérêt de cet ouvrage — dont il faudrait des versions pour chaque région — n'est pas seulement de réveiller des souvenirs grâce aux reproductions de publicités anciennes, il est aussi d'associer ces produits à des lieux parfois méconnus du grand public tout en rappelant quels créateurs inspirés étaient à l'origine de ces produits de grande consommation et comment la volonté et le hasard se sont souvent croisés pour bâtir des fortunes — dont plusieurs ont aujourd'hui disparu avec l'évolution des goûts, les cycles économiques et les fusions d'entreprises. Ce concept d'ouvrage me semble astucieux aussi pour intéresser à la culture économique, et au local, — les facteurs endogènes du développement — à une époque où l'on croit devoir tout "réduire" à la mondialisation.

• Philippe OLLIVIER : Sagas industrielles en Languedoc-Roussillon
2007, 139 pages° - Le Papillon Rouge Éditeur - 34560 Villeveyrac

Tag(s) : #HISTOIRE 1900 - 2000