Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Dans ce récit de souvenirs de l'été de ses 12 ans, un jeune narrateur juif nous plonge dans la Palestine de la toute fin du mandat britannique. Profi — tel est son surnom — a une connaissance étendue de la bibliothèque de son père, un érudit qui a échappé au génocide. Il a aussi l'imagination de son âge et les vingt ans de Yardena, la soeur de son copain Chita, commencent à troubler ses sens quand il observe le quartier depuis le toit en terrasse.


Avec ses deux copains Chita et Ben-Hur, il joue au résistant, sans bien connaître évidemment les véritables organisations sionistes qui s'opposent aux Anglais. Mais par ailleurs il rencontre un policier britannique, Dunlop, pour parler de la Bible et de l'hébreu. Cela en fait-il un traître ? ou un héros de la réconciliation entre les peuples ? On connaît l'engagement d'Amos Oz pour la reconnaissance d'un État palestinien mais cela ne suffit pas à transformer ce modeste récit – dont le titre est emprunté à un film américain de l'époque – en lecture incontournable.


Amos OZ
Une panthère dans la cave

Traduit de l'hébreu par Sylvie Cohen
Folio, 2004, 215 pages.

Tag(s) : #ISRAEL et MONDE JUIF