Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le « Casual Day » est une pratique d’entreprise venue des Etats-Unis. Certaines sociétés profitent du vendredi pour partir à la campagne participer à un stage comprenant diverses activités sensées améliorer les performances et la motivation des salariés. Ce qui en théorie pourrait être une simple sortie à la campagne, est l'occasion de réveiller des rancunes et de régler des comptes parmi ces cadres sortis de la capitale pour être immergés dans cette auberge basque ou galicienne le temps d'un week end. Une séance de "paint ball" donne du piquant à un après-midi pluvieux tandis que de nombreux "a parte" décrivent bien une atmosphère très vite tendue.

Casual-Day.jpg

Ruy (Javier Rios) –premier à gauche sur la photo– n'a pas l'expérience de ces moeurs de cadres. José Antonio (l'acteur Juan Diego), le père de sa fiancée, lui a trouvé un poste important dans son entreprise, au 3è étage déjà, et il veut faire de lui son successeur ; il lui fait miroiter son bureau du 6è étage et son Audi A8. À vingt-cinq ans, bardé de diplômes et de conquêtes féminines, Ruy a du mal à rentrer dans le rôle du gendre brillant promis à un bel avenir. Il voudrait pouvoir dire non à ce travail, à José Antonio, à Inés sa fiancée qui téléphone sans cesse, et à cette comédie du « Casual Day ». Mais dire non n’est pas facile, surtout que Marta (Estibaliz Gabilondo), qui est aussi une copine d'Inès (Marta Etura) comme l'indique la scène d'ouverture du film, fait partie du stage.

Je ne sais pas si Max Lemcke a eu conscience de faire une suite du film de Marcelo Piñeyro, "El Metodo" (La Méthode) qui montrait une opération de recrutement dans une grande société madrilène, mais le fait est que son film complète à merveille la liste trop brève des films qui ont pour sujet (principal ou annexe) la vie des entreprises d'aujourd'hui.


CASUAL DAY
Film réalisé par Max Lemcke

Espagne, 2007, 94 min.



 

Tag(s) : #AU CINEMA