Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Aucun rapport avec un album de rock de Tom Waits si ce n'est que celui-ci comporte le titre "Singapore"... Ce film, le 3ème long-métrage de Ho Yuhang (Malaisie - 2005 - 96 min) raconte surtout un passage. Tung est un garçon assez naïf qui va devoir grandir avant d'aller affronter l'université. Naïf et maladroit, il se fait déplumer dans un hôtel de passe et perd les 1000 ringgits que son frère aîné lui a confiés à l'intention de leur mère qui vit dans un village loin de Kuala Lumpur. Plus grave pour lui qui est orphelin et n'a jamais connu son père (c'est l'oncle qui lui a donné son nom): le frère aîné est tué dans une rixe dans une salle de billard. Peu d'explications sur ce drame, sinon deux truands que l'on montre à Tung. Après les obsèques en ville, de retour au village maternel, il s'y fait voler sa moto et supporte mal que sa mère vive avec un autre homme.
 
Les criminels présentés à Tung

Le titre arrive au milieu du film. La seconde partie nous fait suivre Tung chez son oncle marié qui a un jeune enfant et vit de son métier de pêcheur. Nous sommes donc dans un port de pêche, mais difficile de dire où exactement. Ces Chinois de Malaisie ne connaissent pas forcément la langue malaise : c'est ce qui se dit au téléphone entre la tante et sa "Troisième Soeur", la mère de Tung, lorsqu'elle reçoit un courrier de l'Université. Tung rencontre deux soeurs. Il n'aide pas son neveu à apprendre les idéogrammes : il préfère flirter avec Cui, tandis que Hui tente de faire travailler le petit neveu. Tung se fâche avec le petit ami de Hui. On lui voit un revolver à la main et on craint un autre assassinat. Avant d'entrer à l'Université, Tung repasse voir sa mère. Celle-ci vit seule désormais.
Des images bien cadrées, avec assez souvent une dominante sépia. Peu de musique (un refrain de jazz au milieu et à la fin). Un film sensible et dramatique mais dans lequel on se trouve bien passé un premier quart d'heure un peu paumant.


Rain Dogs
Film de Ho Yuhang
Présenté au festival des 3 Continents - 2006
Tag(s) : #AU CINEMA, #MALAISIE