Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La guerre civile bat son plein en cette année 1918. Une armée blanche venue de Sibérie reprend le contrôle de Perm aux forces bolcheviques. Le jeune général Anatoly Pepelaïev installe son état-major et constate que ses troupes manquent de tout pour continuer le combat, tandis qu'un capitaine qui se dit envoyé par le généralissime se présente dans le but d'écrire sa biographie. Plutôt que de multiplier les réquisitions à la manière de ses adversaires, il imagine un plan pour obtenir ce qui lui manque en réunissant des marchands, les cinq citoyens les plus riches de la ville dont il attend la contribution.

La séduisante veuve Tchaguina apporte spontanément un diamant d'une valeur considérable. Quand, après le passage d'un joaillier pour l'estimation du bijou, le général veut le montrer aux autres notables pour stimuler leur ardeur patriotique, l'écrin est vide...

Le général confie à Andreï Mourzine, un inspecteur qui a servi la police communiste et qui à ce titre risque d'être exécuté, le soin de retrouver le diamant au plus vite, ce qui lui vaudrait la vie sauve. Les choses se compliquent car la jeune femme de Mourzine s'avère être l'ancienne fiancée de Pepelaïev. Quant aux notables, ils vont devoir collaborer réellement.

Sergueï Snejkine, — à qui l'on doit Enterrez-moi sous le carrelage — a réalisé avec Contribution un huis clos plein de rythme, de suspense et d'humour qui fait de ce film historique et policier un spectacle que l'on doit conseiller aussi pour le jeu des acteurs et le parfum d'antan qui se dégage des images.

Contribution. Film de Sergueï Snejkine, 2015.

Tag(s) : #AU CINEMA, #RUSSIE