Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yana Mori célèbre Mama Chamana, la Mère Nature, à travers de petits contes où la poésie du quotidien prosaïque ouvre sur le merveilleux symbolique et mène à une réflexion humaniste.
Mama c’est « la plus belle femme du monde » ; c’est aussi une maman attentionnée qui cuisine, jardine et console. Omniprésente, omnipotente et protéiforme, « elle connaît l’essence des choses ». Maîtrisant le temps comme les saisons, la guerre comme le hasard, elle réconcilie les contraires et nous enseigne à accepter les aléas de l’existence, tout comme elle apprend à l’enfant qu’il faut partir pour grandir et conquérir sa liberté. Mama chante l’amour et « l’effrayante beauté du monde » .Tous les êtres vivants la chérissent : « Nous avons besoin de toi ».
Chaque conte se reflète dans son illustration. On remarquera la finesse du trait et la luminosité des couleurs qui confèrent aux représentations une impression de légèreté.
Le graphisme presque naïf des objets quotidiens contraste avec la précision minutieuse des monstres et des figures mythologiques.
Ce luxueux ouvrage invite à tout âge autant à rêver qu’à retrouver conscience de notre lien vital avec la nature.
Le chant de Mama Chamana. Texte de Yana Mori, traduit du russe par Adèle Kernéis. Illustration d'Anastasia Stepanova. Borealia, 2016, 128 pages.

 

Tag(s) : #LITTERATURE JEUNESSE, #RUSSIE