Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce film n'est pas politiquement correct ! Un film moqueur et hilarant de bout en bout, vous pensiez qu'on n'en fait plus ? Une comédie qui déclenche des rafales de rires, c'est pourtant possible, non que la trame de l'histoire soit très originale, mais le traitement des personnages et des scènes successives nous plonge dans un gros comique populaire qui a fait recette dans l'Espagne de 2015. Au-delà des opinions politiques sérieuses, prière de s'abstenir si l'on n'est pas capable de rire aussi des travers et des visées indépendantistes des Basques et des Catalans et de la réputation des Andalous.

Koldo Zugasto Zabala, un patron pêcheur plus basque que nature, reçoit des nouvelles de sa fille Amaia : elle vient de rompre avec Rafa qui vit à Séville et s'est éprise de Pau Serra, un jeune artiste catalan plein d'avenir. Pour tenter d'empêcher ce mariage, Koldo part retrouver Rafa et le convaincre de l'accompagner en Catalogne pour dissuader Amaia de faire ce mariage et retourner vivre au Pays basque, avec Rafa bien sûr.

Sur un tel canevas, le film pourrait se réduire à un navet complet. Mais — paradoxalement ? — les préjugés régionaux ajoutés à la fièvre nationaliste qui secoue à ce moment la Catalogne tombent du ciel pour transformer l'aimable historiette en salutaire arme de destruction comique des passions régionales qui rongent l'Espagne ces derniers temps. Ainsi l'astuce de la réalisation consiste-t-elle à faire s'entre-détruire les ridicules des uns par les ridicules des autres... La mise en scène villageoise de l'indépendance catalane pour séduire la grand-mère de Pau qui en rêvait constitue la source d'une kyrielle de gags qui mettent en joie le public.

Tout le monde, hélas, n'apprécie pas l'humeur de ce grand guignol ! Le film précédent de ce réalisateur, "Ocho apellidos vascos" avait pourtant reçu trois prix aux Goya 2015.

« Ocho apellidos catalanes », film d'Emilio Martinez-Làzaro. 100 min. 2015. 

 

Tag(s) : #AU CINEMA, #ESPAGNE