Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La maison Cartier existe depuis plus de 150 ans, elle eut des adresses successives au cœur de Paris et s'installa à New York. Les objets exposés témoignent du faste du Second Empire, de la Belle Epoque, du temps de l'Art Déco et des créations contemporaines. Le parcours est également bâti de manière à suivre les créations de Cartier pour de riches clientes, têtes couronnées et vedettes de Hollywood, etc.

 

La présentation des diadèmes est l'un des clous de cette exposition. 

 

Alors que les bijoux présentent souvent un caractère intemporel, éternel comme le diamant…, la révélation de la fuite du temps est visible dans la confrontation d'une robe de la Belle Epoque et d'une robe des Années Vingt.

Les créations de Cartier vont souvent chercher l'inspiration loin du monde occidental, vers l'Asie ou l'Afrique, et particulièrement dans l'Egypte pharaonique.

 

        

 

       

 

Le domaine de l'horlogerie est aussi une succession de créations étonnantes. Avec cette œuvre de style asiatique et son cadran où l'aiguille se déplace seulement de manière semi-circulaire.

Ou avec cette pendulette où le recto est et le verso présentent une même ornementation en ivoire.

L'exposition Cartier (au Grand Palais jusqu'au 16 février 2014) subjugue le visiteur par sa richesse foisonnante : bijoux, montres, robes, dessins préparatoires... On songe au coût de l'assurance pour un tel étalage de richesses !

 

La maison Cartier existe depuis plus de 150 ans, elle eut des adresses successives au cœur de Paris et s'installa à New York.

 

Les objets exposés témoignent du faste du Second Empire, de la Belle Epoque, du temps de l'Art Déco et des créations contemporaines. Le parcours est également bâti de manière à suivre les créations de Cartier pour de riches clientes, têtes couronnées et vedettes de Hollywood, etc.

 

Les créations de Cartier vont souvent chercher l'inspiration loin du monde occidental, vers l'Asie ou l'Afrique, et particulièrement dans l'Egypte pharaonique.

 

 

L'exposition Cartier (au Grand Palais jusqu'au 16 février 2014) subjugue le visiteur par sa richesse foisonnante : bijoux, montres, robes, dessins préparatoires... On songe au coût de l'assurance pour un tel étalage de richesses !

 

 

http://assets.cartier.com/sites/assets/files/cms/images/gp.jpg

 

 

 

Tag(s) : #ARTS PLASTIQUES